Image Alt

OULLINS CITOYENNE

Une ville citoyenne qui prend soin des humains, de la démocratie, de l’éducation et de la culture

Le temps d’agir pour la Participation et les initiatives citoyennes
Le temps d’agir pour accompagner la Petite enfance, l’éducation, les familles
Le temps d’agir pour la Culture, l’Éducation populaire et la Vie associative

Le temps d’agir pour la Participation et les initiatives citoyennes

NOS CONSTATS :

La participation citoyenne vue par l’actuelle majorité municipale se résume à la pseudo « concertation » dans le cadre de réunions publiques d’information pour présenter les projets (prolongement du métro, embellissement de la grande rue, réaménagement de la rue V. Hugo, aménagement rue de la Camille, etc…). Réunions où l’objectif n’est pas de recueillir le point de vue des citoyens et faire appel à leur expertise d’usage mais de justifier un projet qui, la plupart du temps, est déjà « ficelé ». Les initiatives citoyennes ne sont pas encouragées par des dispositifs construits. Les conseils de quartiers sont quasi inexistants. L’implication des Oullinois doit devenir un pilier incontournable des politiques municipales. La démocratie n’est pas un luxe, c’est le fondement de notre capacité à répondre aux urgences climatiques et sociales.

>>> Les citoyens au cœur de l'action municipale

Nos objectifs :

Pour « Le Temps d’Agir », la transition écologique vers une société plus durable ne peut se faire sans transition démocratique. Localement, celle-ci s’appuie sur la participation des habitants que nous considérons comme des acteurs, et non des spectateurs, de la transformation de la ville. Par leur usage des aménagements urbains, des équipements ou des services publics, les Oullinois ont une connaissance précieuse des enjeux qui les concernent et peuvent contribuer à éclairer le sujet ou le projet auxquels ils sont associés. Cette expertise d’utilisateur est complémentaire de l’expertise technique des agents municipaux ou de l’expertise politique des élus.

L’implication des habitants sera mise en œuvre de deux manières :

  • Soit la mairie a un projet et elle le mène en y associant les habitants.
  • Soit les habitants eux-mêmes prennent l’initiative d’un projet et sollicitent la mairie.
Ce que nous voulons faire :
  • Créer une Commission locale du débat public indépendante pour l’organisation de la concertation avec les habitants qui garantisse l’expression de tous les points de vue sur les sujets d’intérêt général. L’animation du débat public local sera confiée à une personnalité indépendante, nommée président.e du débat, éventuellement assistée d’autres personnes qui constitueront alors avec elle le Comité de pilotage du débat.
  • Mettre en place d’un Budget participatif qui permette aux habitants de plus de 16 ans, aux collectifs et aux associations de proposer des projets qui participent à la transformation de la ville, des projets pour améliorer le quotidien, qui peuvent aussi s’inscrire dans un seul quartier. C’est une fraction du budget municipal qui sera consacrée à ces projets.
  • Garantir la transparence de la vie publique en rendant accessibles à tous, les décisions, les débats des conseils municipaux et tous les documents mis à disposition des conseillers municipaux.
  • Créer des comités de quartiers consultatifs pouvant porter et présenter des sujets et des projets au conseil municipal.

Le temps d’agir pour accompagner la Petite enfance, l’éducation, les familles

NOS CONSTATS :

Le premier problème que rencontrent les familles avec des enfants en bas âge à Oullins est de trouver le mode de garde adapté à leurs besoins. Force est de constater que de nombreux parents se retrouvent sans solution face à l’insuffisance des propositions.
Le second constat est une restauration scolaire de piètre qualité. Depuis des années la restauration scolaire à Oullins est déléguée à des prestataires privés, actuellement à la société Elior, un des géants de la restauration scolaire industrielle, épinglé récemment par un scandale sanitaire dans les crèches parisiennes.
La qualité et les saveurs ne sont pas au rendez-vous avec souvent des produits transformés, à haute teneur en sucre, sel, additifs, et contenant parfois des résidus de pesticides.
Les repas sont stockés, refroidis puis réchauffés dans des barquettes en plastique fermées à usage unique: le plastique étant un des polluants majeur de la planète et contenant des substances dangereuses pour la santé notamment des perturbateurs endocriniens.
Le premier objectif des sociétés privées est la rentabilité, non la qualité des repas et la santé de nos enfants.
Une alimentation saine est essentielle pour la santé et le développement des enfants !
Nous constatons également que les abords des écoles oullinoises sont souvent envahis de véhicules, que l’espace public y est souvent peu sécurisé et peu tranquille.

Notre priorité est le développement et l’épanouissement de l’enfant dans les meilleures conditions. Notre projet vise à réunir toutes les forces vives dans une démarche de co-construction d’un Projet Educatif Global autour de l’intérêt des jeunes Oullinois.e.s.

Pour cela, il nous paraît important d’accueillir et écouter les parents, de réfléchir et travailler avec les professionnels. Ils sont partie prenante de notre projet éducatif pour Oullins.

L’éducation et la petite enfance seront le premier budget de la ville. Il n’y a pas de meilleur investissement pour Oullins que dans l’avenir de ses enfants !

>>> Un plan d’investissement pour l’accueil de la petite enfance

Nos objectifs :

Élaborer un plan d’investissement pour l’accueil de la petite enfance pour que toutes les demandes d’accueil soient satisfaites.

Ce que nous voulons faire :
  • Augmenter des places dans les crèches existantes,
    Créer de nouvelles crèches en tenant compte de la répartition géographique,
    Soutenir la création de crèches parentales,
  • Améliorer la coordination pour mettre en relation les assistantes maternelles et les parents,
  • Ouvrir des Relais Assistante Maternelle dans plusieurs quartiers non pourvus,
  • Donner priorité à l’accueil des enfants de familles en situation de fragilité familiale ou économique.

>>> La reprise de la restauration scolaire en gestion municipale

Nos objectifs :

Reprendre en gestion municipale la restauration scolaire collective, avec la création d’une cuisine centrale à Oullins. Appliquer une tarification revue en fonction des revenus des familles, favorisant les familles à revenus modestes.

Ce que nous voulons faire :

Cette cuisine :  

  • sera éco-conçue, 

  • passera en 100% bio au cours du mandat ( 100%  dès le début pour les légumes, céréales, fruits, oeufs, produits laitiers et 30 à 50% pour la viande) et s’approvisionnera auprès des agriculteurs locaux, 

  • n’utilisera aucun plastique dans son activité. Des solutions alternatives existent et sont peu coûteuses: inox ou verre qui ne libèrent pas de substances nocives, 

  • proposera deux menus végétariens par semaine et une alternative  végétarienne chaque jour. Depuis le 1er Novembre 2019, un repas végétarien par semaine est obligatoire dans toutes les cantines scolaires en France (Loi Egalim),

  • luttera contre le gaspillage alimentaire,   

  • assurera les repas des écoles maternelles, primaires, crèches, centre de loisirs,  

  • sera montée avec un projet éducatif pour sensibiliser les enfants dès le plus jeune âge à l’alimentation saine et aux enjeux climatiques.

Au-delà de l’amélioration de la qualité des repas, les retours d’expérience d’autres collectivités qui ont mis ce système en place montrent que les cuisines centrales en régie directe coûtent moins cher à la collectivité, ainsi qu’aux parents et profitent aux producteurs locaux.

>>> Accueil périscolaire, extra-scolaire, centre de loisirs : un soutien aux projets éducatifs et un renforcement des moyens

Nos objectifs :

Nous souhaitons dépasser la simple mission d’accueil en temps périscolaire et extra-scolaire. L’amélioration de ces temps doit permettre de renforcer le lien entre les enfants, l’école et la famille, et de développer les capacités de socialisation des enfants. Nous mettrons en œuvre un projet éducatif cohérent, ambitieux et responsable.

Ce que nous voulons faire :
  • Proposer des activités autour de l’éducation aux médias, à la culture, aux arts, aux sciences et aux sports en partenariat avec des associations et acteurs de l’éducation populaire.
  • Augmenter l’offre et améliorer la qualité d’accueil les mercredis, pendant les vacances scolaires,  

  • Veiller à la formation et à la stabilité des équipes d’animateurs du périscolaire. Un accompagnement et renforcement des personnels municipaux est nécessaire à Oullins.

>>> Une concertation renforcée avec les enseignants, les parents et les ATSEM

Nos objectifs :

La concertation avec les enseignants, les ATSEM, les gardiens, les parents sera développée, sur l’ensemble du projet éducatif, notamment l’aménagement des différents temps scolaires.

Ce que nous voulons faire :
  • Le rôle de la Coordination des parents d’élèves comme interlocutrice régulière de la ville sur les questions éducatives sera renforcé.  

  • Les élu.e.s qui représentent la Ville dans les conseils d’école s’engageront à être présent.e.s et seront accompagné.e.s par un agent de la ville. 

>>> Plan canicule et éducation aux enjeux climatiques

Nos objectifs :

Nous devons adapter les bâtiments, qui accueillent les enfants, aux étés caniculaires.

La sensibilisation aux enjeux climatiques est indispensable dès le plus jeune âge. Notre rôle est de former les élèves d’aujourd’hui pour qu’ils deviennent les éco-citoyens de demain.

Ce que nous voulons faire :
  • Végétaliser les cours et les abords des écoles, 
débitumer partiellement pour réduire la chaleur
  • Mettre en place un plan canicule pour les écoles et les équipements qui accueillent les enfants, 

  • Donner les moyens aux écoles de créer des jardins pédagogiques, 

  • Mettre en place un compostage collectif dans les écoles impliquant parents et enfants,  

  • Éduquer à la pratique du vélo. 

>>> Des abords d’écoles apaisés

Nos objectifs :

Dans l’ensemble de la ville et en particulier aux abords des écoles, nous apaiserons l’espace public et le rendrons plus calme pour la sécurité et l’autonomie des enfants.

Ce que nous voulons faire :
  • Aménager des zones de rencontre (zone à 20km/h, priorité aux piétons, pas de stationnement…), 

  • Expérimenter dans les écoles volontaires des « Rues sans voitures devant les écoles » aux heures d’entrée et sorties,   

  • Inciter les familles à venir à l’école à pied ou à vélo, avec l’installation de stationnements sécurisés dans l’école, pour trottinettes et vélos des enfants et du personnel, avec la mise en place de pédibus et vélobus, 

  • Assurer la présence régulière de policiers municipaux qui feront respecter les zones de rencontre 

>>> Nos propositions pour la jeunesse

Nos objectifs :

La jeunesse est parfois oubliée des politiques éducatives de villes, nous souhaitons lui donner une place centrale dans notre projet pour Oullins, en partenariat avec les associations d’éducation populaire.

Ce que nous voulons faire :
  • Créer un espace dédié aux jeunes leur permettant de se retrouver, par exemple un skate Park avec un mur pouvant accueillir des créations artistiques.
  • Organiser un soutien scolaire de qualité pour les collégiens.
  • Mettre en place des activités à la carte pendant les vacances scolaires qui motivent les jeunes : art de rue, hip hop, skate, musique, slam, concours de jeux vidéos, sorties… 
  • Proposer des chantiers d’été pour les jeunes dans des domaines variés : découverte des métiers de l’environnement, dynamique locale et animation culturelle, sauvegarde et valorisation du patrimoine, solidarités et mixité sociale.  

Le temps d’agir pour la Culture, l’Éducation populaire et la Vie associative et de quartier

NOS CONSTATS :

Oullins a une histoire associative particulièrement riche et dynamique. Toutefois, on constate actuellement un cloisonnement des politiques et des structures culturelles et associatives, il y a peu de partenariat et de coopération entre équipements et associations à Oullins.

C’est la volonté politique qui permet d’installer une dynamique et un développement culturel et associatif sur une ville. Il faut créer pour cela les conditions d’un travail commun, d’une réflexion collective.

Les enjeux sont de trouver les voies :

  • de l’épanouissement, l’émancipation et la solidarité grâce à la culture et aux activités artistiques et sportives
  • de la mise en œuvre d’une politique culturelle et associative plus soucieuse de la diversité, de son accessibilité à tous et de l’environnement

>>> Des liens essentiels

Nos objectifs :

  • Soutenir la richesse de la vie associative oullinoise par la création d’une instance de concertation de la vie associative (espace de dialogue, de réflexion et de projets, budget participatif…) et d’une délégation d’adjoint.e chargé.e des associations.

  • Privilégier la co-construction d’une politique culturelle, associative et sportive avec les citoyens, les structures et partenaires locaux, ancrée dans le territoire communal. C’est à dire mettre en œuvre une pratique d’échanges, de débat et de propositions de projets transversaux qui fédère et valorise les compétences. La transversalité doit être un principe de travail pour les services municipaux et plus globalement l’ensemble des politiques municipales. C’est ce qui permet souvent de réaliser ce qui semble hors d’atteinte d’un point de vue budgétaire.

  • Faire une place aux parents pauvres des culture.s à Oullins : cinéma, arts plastiques, culture scientifique, éducation artistique…

  • Promouvoir une éducation populaire porteuse d’émancipation et de sens critique.

  • Intégrer l’ensemble des associations dans la démarche de transition écologique à l’échelle de la ville.

  • Faciliter l’accès des personnes isolées et fragiles aux établissements culturels et associations.

  • Recentrer l’action des structures culturelles existantes davantage vers le territoire et la préoccupation de l’accès à la culture.

Ce que nous voulons faire :

Soutenir la richesse de la vie associative oullinoise

  • Consulter les associations et structures culturelles pour définir la forme et les conditions du travail collectif.
  • Proposer un service d’aide aux associations : accompagnement, aide à la comptabilité, aux questions juridiques…
  • Mettre en œuvre d’une politique d’éco-responsabilité avec les associations : les associer à cette démarche, les challenger (défi-environnement, relation gagnant/gagnant…), les accompagner dans l’identification de leurs impacts sur l’environnement et l’établissement d’un plan d’action.
  • Mener une réflexion sur la coopération et la mutualisation d’espaces et de moyens et miser sur l’ouverture des bâtiments municipaux à d’autres types d’activités pour créer de la mixité économique, culturelle et sociale. Créer, à cet effet, d’une cellule d’observation des bâtiments et équipements communaux, de leur affectation et des conditions de leur affectation.
Ce que nous voulons faire :

Une culture co-construite et accessible à tous

  • Élaborer un plan d’action d’éducation artistique et culturelle dans les écoles primaires et les collèges en lien avec la Métropole. Des parcours de pratique artistique et culturelle, qui associent pratique, visites, rencontres, seront proposés en temps scolaire afin de toucher le maximum d’enfants. Ils seront construits en lien avec l’Éducation nationale, des équipes artistiques et les structures culturelles oullinoises et prendront en compte tous les champs de la culture dans leur extrême diversité.

  • Mener une réflexion avec les structures musicales existantes pour permettre l’accès à la musique au plus grand nombre et créer un vrai pôle musical d’animation et d’enseignement.

  • Offrir une véritable place aux arts plastiques, par la création d’un lieu dédié et par l’action en milieu scolaire (projets culturels en milieu scolaire).

  • Cinéma et numérique, pour une éducation à l’image : plutôt qu’une structure nouvelle, avant de savoir s’il faut créer un nouvel équipement, réintroduire le cinéma comme moyen d’éduquer les jeunes générations à l’image (gros enjeux, vis-à-vis de la jeunesse, d’éducation au regard critique, d’apprentissage de l’échange et de l’analyse collective, versus expérience individuelle de l’image et usages immodérées du numérique ) ; Avec un cinéma de plein air actif, du cinéma à l’école, le film de science qui faisait partie de l’identité culturelle de la ville… en préfiguration à plus long terme d’un lieu dédié au cinéma.

  • Recréer des pratiques d’ateliers artistiques avec le théâtre pour favoriser la pluralité culturelle et sociale et inciter à une résidence de création plus en lien avec la population de la ville.

Ce que nous voulons faire :

Promouvoir un sport solidaire

    • Construire une piscine confortable, adaptée aux besoins : en construction intercommunale (l’inter-communalité est une solution qualitative et moins couteuse pour tous les équipements trop lourds pour une seule commune).

    • Les pratiques sportives peuvent être porteuses de solidarité et d’échanges. Nous souhaitons renforcer cette capacité et aider les associations à y parvenir (accueil des jeunes, ouverture au handicap, participation aux fêtes locales…)