janvier 2021 : Ecologie, social : la Métropole avance et Oullins ?

Ecologie, social : la Métropole avance et Oullins ?nde d’Après à l’échelon local

Améliorer la vie des citoyens nécessite de l’ambition, de l’audace et une volonté politique. Lors de la campagne municipale et métropolitaine 2020, les écologistes d’Oullins et du Grand Lyon ont proposé un cap : celui de l’intérêt général, d’un avenir plus durable, plus égalitaire, plus solidaire.

Élus depuis six mois à la Métropole et à la Mairie de Lyon, nous voici au début de la concrétisation de notre projet avec :

– le passage en régie publique de l’eau début 2023

– la gratuité du réseau TCL pour les plus démunis dès début 2021

– l’expérimentation de l’encadrement des loyers à Lyon et Villeurbanne

– l’extension du territoire zéro chômeur

– le déblocage de 10 millions d’euros pour un RSA jeune

l’amélioration des transports, la diminution de la pollution dans le bassin Lyonnais : augmentation de l’offre de bus et tramways, une voie de covoiturage sur la M6, piétonnisation de plusieurs rues d’école et l’expérimentation pour certaines rues de Lyon, un Plan Vélo et d’ici la fin du mandat, des nouveaux tramways, un téléphérique, un RER pour le Ouest Lyonnais, fin du diesel dans Le Grand Lyon…

A Oullins, notre groupe d’élu.e.s, fraichement installé mais déterminé à faire bouger les lignes est déjà au travail. Lors du conseil municipal d’octobre, nous avons fait trois propositions d’inflexion de la politique municipale, incompatibles avec notre vision du monde.           

Sur la rénovation de la Cité Jacquard tout d’abord, où la majorité municipale veut subventionner le projet du bailleur social à hauteur de 50 000 €. Nous avons proposé de conditionner ces subventions à la rénovation énergétique performante des logements existants. La majorité a rejeté cette proposition, qui ne coûtait pourtant rien à la ville, au motif qu’elle remettrait en cause l’intégration architecturale du projet, au détriment du confort de vie et des économies d’énergies des familles de la Cité. La transition écologique n’est pas qu’un slogan agité le temps d’une campagne électorale, mais une conviction permanente qui guide les choix politiques.

Sur l’alimentation de nos enfants. La ville a fait le choix de la confier au géant de la restauration collective Sodexo. Nous demandons à ce que la délégation de service public concédée soit résiliée au plus tôt et que nos services de restauration collective proposent des produits locaux, bio, de saison, sans additifs, non ultra-transformés, soutenant notre tissu économique local. Dans l’intervalle, nous avons demandé une vraie alternative végétarienne quotidienne et de ne plus utiliser des contenants en plastique, pour limiter l’exposition de nos enfants aux substances toxiques, notamment aux  perturbateurs endocriniens.

Enfin, la majorité municipale a refusé de présenter notre vœu de soutien de la Ville aux députés opposés à la réintroduction des néonicotinoïdes dans la culture des betteraves à sucre (ouvrant la porte à une réintroduction dans toutes les cultures), au motif qu’il n’y a pas de champs de betteraves à Oullins et que le sujet ne relève pas d’un intérêt communal direct. Les Oullinois n’ont-ils pas besoin d’abeilles et autres insectes pollinisateurs pour la reproduction des plantes dont est issue leur alimentation ? Ne mangeons-nous pas tous ce sucre souillé d’intrants chimiques ?

Nous regrettons que nos trois demandes aient été rejetées. Face à l’urgence climatique, sociale et démocratique, nous ne pouvons plus rester spectateurs. En tant qu’élus locaux nous avons le pouvoir d’agir.

En 2021, dans l’opposition à Oullins et la majorité à la Métropole, nous ferons tout pour améliorer au mieux le quotidien et le futur de tous les Oullinois.

Bonne année et meilleurs voeux à toutes et à tous !

Add Comment